La pensée positive : étape par étape Publié le 06 Février 2014

139186330_774a8cab9fEn tant que sophrologue, je pratique la pensée positive et je constate tous les jours ses bienfaits. Mais penser positif ce n'est pas faire semblant d'aller bien, refuser l'émotion, se noyer dans des distractions amusantes... La pensée positive n'est efficace que si elle s'ajuste à vous, qu'elle se dépose comme un baume après que vous ayez pris le temps de vous écouter, de vous recentrer. Sinon, c'est tout simplement un gadget.
  1. Dans un premier temps, posez –vous et laissez venir une pensée.
  2. Observez si elle est positive, neutre ou négative.
  3. Accueillez comment vous vous sentez (dans votre corps,  observez votre respiration, vos émotions…).
  4. Acceptez l’état dans lequel vous êtes, comme un état passager.
  5. Reprenez contact avec votre respiration, sentez la libération progressive du corps, la relaxation.
  6. Si votre pensée est plutôt négative ou neutre, demandez-vous : et si ça se passait bien ? Comment ça se passerait ? Laissez dérouler le tapis de pensées positives (il faut que ces pensées soient possibles)… Accueillez les sensations positives en vous.
Si vous sautez ou passez trop vite les étapes 3,4 et 5, développer la pensée positive reste gadget. Si vous prenez le temps d’observer en pleine conscience vos émotions et vos tensions et si arrivez à vous recentrer, la pensée positive peut vous aider à trouver une nouvelle voie, une nouvelle façon de réagir. C’est alors une merveilleuse lumière au quotidien.