Apprends à écouter Publié le 28 Février 2015

"Apprends à écouter". C'est un conseil que je me donne à moi - même !

La semaine dernière j'ai dîné chez une amie qui n'avait pas le moral. J'ai voulu l'aider à relativiser et à positiver. Ça a été une catastrophe. Je vous raconte...

Mon amie venait d'apprendre le jour même qu'elle avait été augmenté de 1,5%. Sa chef lui avait promis bien plus et mon amie comptait sur cette augmentation pour compenser l'augmentation de ses charges... elle était donc déçue, en colère, triste. En voulant l'aider je lui ai fait remarquer qu'elle avait tout de même été augmentée, qu'elle avait toujours son job, son appartement... bref j'ai souhaité lui faire prendre du recul mais cela a été un fiasco pour 3 raisons :

  1. Elle a pris conscience qu'elle n'arrivait pas à relativiser
  2. Elle s'est sentie nulle de ressentir tout ce qu'elle ressentait
  3. Elle ne s'est pas sentie comprise

Voici la leçon que je retiens de cette expérience : quand quelqu'un est dans l'émotionnel, relativiser est difficile et recevoir des conseils n'est pas ce dont il a besoin. La personne a besoin d'écoute, d'empathie et d'attention. Cela lui permet de décharger son émotion. C'est seulement alors qu'elle est elle-même en mesure de prendre du recul et de positiver. Écouter s'apprend et n'est pas toujours possible. Vous devez vous même être disponible et reposé pour "accueillir le monde de l'autre". Voici une méthode d'écoute simple et efficace selon David Servan-Schreiber dans son ouvrage Guérir.

"Les questions de l'Elfe" : Que s'est-il passé ?
E = émotion : qu'avez-vous ressenti ?
L = le plus difficile : qu'est ce qui est le plus difficile dans cette situation ?
F = faire face. Comment pouvez vous faire face ?
E = empathie :  décrire ce qu'on a ressenti à l'écoute, peine partagée.

Un poème de Jacques Salomé, décrit très bien ce dont nous avons besoin pour être écouté.

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Accorde-moi seulement quelques instants
Accepte ce que je vis, ce que je sens,
Sans réticence, sans jugement.

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne me bombarde pas de conseils et d’idées
Ne te crois pas obligé de régler mes difficultés
Manquerais-tu de confiance en mes capacités?

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’essaie pas de me distraire ou de m’amuser
Je croirais que tu ne comprends pas
L’importance de ce que je vis en moi

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Surtout, ne me juge pas, ne me blâme pas
Voudrais-tu que ta moralité
Me fasse crouler de culpabilité?

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne te crois pas non plus obligé d’approuver
Si j’ai besoin de me raconter
C’est simplement pour être libéré

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
N’interprète pas et n’essaie pas d’analyser
Je me sentirais incompris et manipulé
Et je ne pourrais plus rien te communiquer

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Ne m’interromps pas pour me questionner
N’essaie pas de forcer mon domaine caché
Je sais jusqu’où je peux et veux aller

Écoute-moi, s’il te plaît, j’ai besoin de parler
Respecte les silences qui me font cheminer
Garde-toi bien de les briser
C’est par eux bien souvent que je suis éclairé

Alors maintenant que tu m’as bien écouté
Je t’en prie, tu peux parler
Avec tendresse et disponibilité
À mon tour je t’écouterai