Laide comme un monstre Publié le 29 Avril 2015

J’ai participé à une émission de TV récemment pour parler des bienfaits de la sophrologie dans le cadre de la préparation des sportifs. Je me suis levée à 5h du matin, j’ai du faire venir ma maman qui habite dans un autre département pour garder mon fils de 2 ans, j’ai répété plusieurs fois ma prise de parole, ai payé de ma poche l’aller-retour en taxi et n’ai pas été rémunérée pour mon intervention. Mais j’étais heureuse ! C’est génial d’évoquer la sophrologie dans les médias. Cette philosophie de vie a changé ma vie et cela me passionne de pouvoir faire connaitre cette méthode à un plus grand nombre de personnes. J’étais donc fatiguée mais heureuse. Dans le taxi du retour, j’ai découvert qu’une personne avait filmé avec son téléphone l’extrait où je passais à la TV puis l’avais posté sur internet en disant : «  qu’est-ce qu’elle est laide celle là, tellement laide que j’en ai mal à la tête, elle ressemble à un monstre». 

Delphine Bourdet, yoga paris, formation gestion du stress

Ma première réaction fut la surprise car je pars du principe que les gens sont bienveillants. Mais la vie n’est pas le monde des bisounours et il y a aussi de la méchanceté chez certaines personnes, je le sais. Après la surprise j’ai ressenti de la colère et de l’injustice. Puis 3 minutes après la possibilité de choisir ce que je voulais faire cet événement m’a libérée. Sans renier ma colère je me suis demandée si je voulais donner de l’importance au fait qu’une personne me trouve laide, qu’elle se moque moi et le publie sur internet. La réponse a été évidente : non.

A quoi souhaitais-je donner de l’importance dans cette journée ? Juste après l’émission TV, j’ai donné un cours de yoga dans l’école maternelle de mon fils ainé. On a fait le lion, le tigre, le chat, un peu n’importe quoi aussi, on a rigolé puis on s’est relaxé. A la fin du cours, les enfants avaient des étoiles plein les yeux. Donner, partager, rire… voilà ce qui était et qui est important pour moi. Alors on peut me trouver laide comme un monstre ou belle comme la reine des neiges (entendu à l’école maternelle), c’est accessoire. L’essentiel est invisible pour les yeux. Je vous raconte cette histoire car j’aimerais tellement que vous puissiez vous accepter comme vous êtes. Vous pouvez chercher à mincir pour vous sentir plus énergique, tonique et en harmonie. Vous pouvez souhaiter améliorer un de vos comportements. C’est  superbe de chercher à se sentir mieux dans sa peau. Mais s’il vous plait, apprenez avant tout à vous aimer.

Vous n’avez pas besoin d’être parfait pour être aimé. Quand vous savez ce qui est important pour vous, quand vous avez trouvé votre valeur ajoutée sur cette terre, vous ne pensez plus à faire un régime. Vous êtes à votre écoute, vous vous respectez et naturellement vous mangez les justes quantités et les aliments dont votre corps a besoin. Cherchez l’harmonie dans votre vie et votre silhouette sera le reflet de cette harmonie et non l’inverse. Qu’est ce qui est important pour vous aujourd’hui ? Rappelez vous que vous pouvez décider de cela et non laisser les autres gouverner vos réactions et vos choix.