Célébrer la vie Publié le 15 June 2015

Parfois je me demande si c'est juste de profiter autant de la vie. Si j'ai vraiment le droit de prendre chaque jour du temps pour moi, de dîner au restaurant, de boire du champagne un soir sans raison, de passer le mercredi avec mes enfants et de prendre des vacances cet été. Et je réponds oui !

Parce que j'ai conscience d'une chose essentielle : l’impermanence des êtres et des choses. La vie peut être très douloureuse et vous faire perdre des gens que vous aimez en quelques secondes. Vous avez le droit d'être en colère, triste et de pleurer. Mais l'impermanence de la vie vous donne aussi surtout le droit de profiter de chaque instant. Ce qui est douloureux c'est d'être entouré d'amour, caressé par le soleil, vivant... et de ne pas s'autoriser et/ou de ne pas arriver à profiter de cela.

 

Il y a des compensations évidemment : je travaille tard certains soirs, j’achète les choses d’occasion et je loue mon appartement pour financer mes vacances mais je choisis toujours l'option qui remplit mon cœur de joie. Et je ne culpabilise pas parce que je suis sur cette terre pour aimer. Mes enfants ont 2 et 4 ans et n'auront plus jamais 2 et 4 ans. Demain déjà ils auront 18 et 20 ans. Alors je choisis de ne pas m'énerver pour rien, je leur dis que je les adore et je profite du bonheur tendre de dormir chaque soir dans les bras de l'homme que j'aime. Des bonheurs simples.

Je parle d’autorisation, de choix et de conscience car j’ai appris à vivre ici et maintenant. Je savais le faire naturellement quand j’étais enfant puis j’ai oublié en grandissant. Alors j'ai lu des livres, fait 4 ans de thérapie, de la sophrologie, du yoga, de l'hypnose et de la méditation et j'ai retenu une chose : oui tout cet amour, cette richesse, cette beauté, cette douceur c'est pour moi. C’est pour vous aussi bien sûr ! Et vous pouvez en profiter.

Je pense avoir appris à célébrer la vie. Et vous le pouvez aussi. Si vous n’y arrivez pas, faites-vous aider. Car oui, on peut guérir; retrouver cette gaité et ce rire si bien réunis dans ce mot : GAIRIRE.